.
,


Point sur la situation sur les îles grecques - juin 2018

Actuellement, la Grèce donne refuge à 58 000 réfugiés et migrants, ce qui représente presque 1% du nombre total de migrants au monde. Environ 16 000 se trouvent en Grèce du Nord et en Thessalie, dont 67% en Macédoine centrale, 15% en Thessalie, 13% en Epire et 5% en Macédoine orientale et en Thrace.

Source : Wikipedia

On dénombre en outre près de 30 000 personnes en situation d’exil dans les îles proches de la Turquie : Lesbos, Chios, Leros, Kalimnos, Kos et Rhodes, dont plus de 8 000 personnes pour la seule Lesbos. Les autres personnes sont réparties dans différents camps, en Attique et ailleurs.

Au cours de 5 premiers mois de 2018, 11 200 personnes sont arrivées par la mer, et 7 200 par la terre, soit légèrement moins qu’en 2017. On constate cependant une augmentation de l’arrivée de migrants par voie terrestre : 1 440 par mois en 2018, contre 466 en 2017. L’arrivée de mineurs non-accompagnés, majoritairement (96%) des garçons de plus de 14 ans, est extrêmement préoccupante.  

A la suite du refus de l’Italie et de Malte d’ouvrir leurs ports, et de l’augmentation prévue des arrivées, 4 camps vont être réouverts, ce qui portera le nombre de centres d’accueil de 21 à 25.

Il semblerait qu’à Chios, Samos, Leros et Kos, le calme règne après un printemps agité et malgré l’arrivée par petits groupes de nouveaux réfugiés (le 18 juin, 35 personnes ont été recueillies au large d’Inoussa et transportés à Chios). Sur cette île, il y aurait 194 personnes en surnombre.   

Comme toujours, les médias grecs donnent d’avantage d’informations sur la situation sur l’île de Lesbos : on y dénombre environ 8 000 personnes dans les camps de Moria, Kara-Tepa et des structures d’accueil « Ilaktida » (rayon de soleil).  Il est à noter qu’en avril et en mai, l’atmosphère a été agitée.

En effet, le 22 avril, une agression contre des migrants a eu lieu. De plus, les journalistes locaux se sont mis en grève sous le thème « Non à la violence fasciste contre les journalistes » pour protester contre les fake news répandues par les groupes d’extrême droite. Le calme est ensuite revenu et les personnes concernées en situation d’exil ont pu fêter la fin du Ramadan le 16 juin. De nombreux évènements ont pris place à cette occasion, et lors de la journée mondiale des réfugiés, dont un concert de « Connect by Music », un orchestre composé d’enfants réfugiés.

1280 personnes se trouvent toujours hors des camps sur l’île, dont 189 mineurs non accompagnés. Les structures existantes sont insuffisantes pour accueillir les réfugiés, et des habitants ont lancé une grève de la faim pour réclamer une solution immédiate.


Nous avons besoin de vous : Mission en Grèce 2018  

Chers internautes et compagnons de route,

Cet été, Amel France met le cap sur la Grèce. Nous avons besoin d’un soutien de 5 000€ pour une nouvelle mission : une opération-témoignage sur la vie quotidienne des personnes retenues dans les hotspots.

Avec votre aide, Amel France veut partir d’observations de terrain pour établir un diagnostic et plaider pour une alternative plus humaine à la gestion des personnes exilées sur le sol grec. L’équipe d’Amel France s’est fixé comme projet de partir enquêter sur les conditions de vie des nouveaux arrivants et des personnes en attente dans les centres d’accueil. Notre objectif est de trouver des moyens de les traiter avec respect et dignité.

C’est à nous, la société civile, de se retrousser les manches pour alerter l’opinion publique et les institutions des réalités de terrain. La lenteur de la prise de décision à l’échelle européenne laisse perdurer un système d’accueil obsolète et largement reconnu comme inefficace. Mais l’immobilisme institutionnel n’est pas une fatalité !

Grâce au recueil de témoignages et au dialogue avec les acteurs locaux nous allons élaborer une campagne de plaidoyer pour l’amélioration du sort réservé à ceux qui sont forcés de fuir leur pays d’origine.

L’accueil des personnes en situation d’exil est la première étape d’une intégration réussie.

Soutenez-nous en cliquant sur : 

https://https://www.helloasso.com/associations/amel-france/formulaires/1/widget