Actualités

18.10.2016

Venez nombreux à l'expo-photo "A moins de 10km" à la Maison des Associations de Grenoble du 3 novembre 2016 au 10 janvier 2017, événement organisé par les associations Amel France, Humacoop et IDÉES.










23.09.2016

Bonjour,

Le jour J approche pour la conférence "Quelle Europe pour quels migrants ?". Nous vous donnons rendez-vous le 11 octobre prochain!

Retrouver le programme complet de l'événement sur   Conférence: quelle Europe pour quels migrants?  

Venez nombreux!






08.09.2016

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que vous avez toutes et tous passé un bel été et que cette pause estivale vous aura permis de bien attaquer cette rentrée. Les choses s’activent pour Amel France. La mission plaidoyer en Grèce auprès des migrants et réfugiés a été une réussite et l’équipe prépare aujourd’hui la suite, à savoir une conférence et une exposition-photo.

Cette conférence aura lieu le 11 octobre 2016 à partir de 18h à la Maison du Tourisme de Grenoble et prévoit l’organisation de deux tables rondes respectivement sur le retour d’expérience terrain des membres d’Amel France et sur le traitement politique de cette crise. L’exposition-photo, quant à elle, est prévue à la même période et présentera des portraits et récits de vie de réfugiés.

Le programme complet sera mis très prochainement en ligne sur notre site internet :

Conférence: Crise des migrants, quelle Europe pour quel accueil?

SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE "NOUS SOUTENIR":

Nous soutenir


OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

         

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

Partagez cette information autour de vous et venez nombreux à assister à cette conférence ! Merci à toutes et à tous pour votre soutien ! 


02.08.2016

Bonjour,

La mission plaidoyer d’Amel France sur les îles du Dodécanèse s’est achevée début juillet. Ce travail sur le terrain avait pour objectif de faire état des conditions de vie et d’accueil des populations en migration transitant par la Grèce. Notre chargée de plaidoyer a donc eu l’occasion de rencontrer les acteurs société civile locale et les représentants d’ONG internationales, de recueillir des témoignages auprès des réfugiés et enfin d’approfondir les recherches et l’analyse de la situation humanitaire.

Toutes ces données font aujourd’hui l’objet d’un rapport final de mission mettant en avant les besoins, enjeux et possibilités d’actions. 


Rapport final mission plaidoyer_ Amel France
Auteure: Audrey Chevalier, chargée de plaidoyer pour Amel france
MISSION PLAIDOYER RAPPORT FINAL.pdf (2.15MB)
Rapport final mission plaidoyer_ Amel France
Auteure: Audrey Chevalier, chargée de plaidoyer pour Amel france
MISSION PLAIDOYER RAPPORT FINAL.pdf (2.15MB)

Ce document servira également de base pour l’organisation de la conférence-débat « Crise des migrants : quelle Europe pour quel accueil ? », en octobre prochain à Grenoble avec les interventions de spécialistes des questions migratoires et de solidarité internationale et les témoignages des membres d’Amel France. Les différents collectifs et associations de la région travaillant sur la thématique seront également présents pour partager leur expérience. Cet événement sera aussi accompagné d’une exposition-photo rassemblant portraits et récits de vies des migrants et réfugiés.

Pour plus d’information sur l’événement, rendez-vous sur notre page interne : 

Conférence: Crise des migrants, quelle Europe pour quel accueil? 


SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://www.amelfrance.org/Nous-soutenir/

 

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

Merci à toutes et à tous pour votre soutien ! 



21.07.2016

Bonjour à toutes et à tous,

Voici un article de notre chargée de plaidoyer, Audrey Chevalier, publié sur le site de Grotius en date du 6 juillet dernier et abordant l'accord UE-Turquie.

http://www.grotius.fr/regard-sur-laccord-ue-turquie-et-sur-ses-consequences/


Voici également un aperçu des différent camps de transit présents dans la capitale et grecque et sa banlieue (dans l'ordre):

- Camp de Malakasa dans le nord d'Athènes (Photos 1, 2, 3)

- Camp de transit à l'ancien aéroport (Photo 4)

- Port du Pirée au sud de la vile (Photos 5, 6)

- Squat de l'ancien hôtel City Plaza ( Photos 7, 8)

- Camp Eleonas dans la banlieue d'Athènes (Photos 9, 10, 11)



21.07.2016

Bonjour,

La politique de la nouvelle Région Auvergne Rhône-Alpes dirigée par Laurent Wauquiez, met en difficultés un très grand nombre d'associations dans des domaines aussi variés que l'environnement, l'agroécologie, le social et également la solidarité internationale.

Humacoop, partenaire d'Amel France, de concert avec 28 autres acteurs de la solidarité, a signé une lettre ouverte à M. Wauquiez.

"Pourquoi la Région Auvergne Rhône-Alpes doit-elle maintenir une politique ambitieuse
de coopération et de solidarité internationale ?"
Lettre ouverte à M. Laurent WAUQUIEZ - Président de Région

POUR AIDER LES ACTEURS DE LA SOLIDARITE EN REGION RHONE-ALPES, NOUS VOUS PROPOSONS DE DIFFUSER CETTE LETTRE.

http://www.humacoop.com/agenda/218-lettre-ouverte-a-laurent-wauquiez.html

VOUS POUVEZ EGALEMENT SOUTENIR HUMACOOP ET FAIRE UN DON A L'ASSOCIATION

https://humacoop.donnerenligne.fr/

Merci à tous pour votre mobilisation et pour le soutien que vous pourrez apporter.
Solidairement


05.07.2016

La mission plaidoyer d’Amel France en Grèce vient de s’achever. Il s’agit maintenant pour l’équipe d’Amel France de travailler à l’analyse des informations et témoignages récoltés afin de créer des outils de sensibilisation et de communication et ainsi organiser plusieurs événements de plaidoyer en France ainsi qu’à l’étranger.

En effet, Amel France organisera à Grenoble en octobre prochain une conférence « Crise des migrants, quelle Europe pour quel accueil ? » composée de deux tables rondes et avec les interventions de spécialistes des questions migratoires et de solidarité internationale. Les membres d’Amel France seront également présents pour livrer leurs témoignages. Cet événement prévoit également la participation des différents collectifs et associations de la région travaillant sur la thématique

Enfin cette conférence sera accompagnée d’une exposition-photo rassemblant portraits et récits de vies de migrants et réfugiés.


Pour plus d’information sur l’événement, rendez-vous sur notre rubrique "Conférence: Crise des migrants, quelle Europe pour quel accueil?" (en construction):


SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://amelfrance.org/Nous-soutenir/

 

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

Merci à toutes et à tous pour votre soutien !


13.06.2016

La mission d’Amel France se poursuit en Grèce sur les îles du Dodécanèse. Notre chargée de plaidoyer s’est rendue la semaine dernière sur l’île de Leros, située à 35 kilomètres des côtes turques, pour faire un point sur l’évolution des conditions d’accueil et de vie des migrants. Elle a pu rencontrer les différents acteurs associatifs, recueillir des témoignages et ainsi faire le point sur les besoins qui restent  couvrir.

Au hotspot il y a actuellement environ 450 personnes. Il s’agit de personnes détenues depuis plus de 25 jours ou des personnes ayant déjà entamé une procédure d’asile. L’organisation ECHO y est présente ainsi que le First Reception Center qui enregistre les arrivées. Les conditions sont relativement bonnes dans le hotspot et les besoins principaux sont couverts. Cependant, les informations concernant l’évolution des demandes d’asile font défaut. La perspective de rester six mois de plus sur l’île, sans activité, sans indépendance, sans but, est très difficile à vivre pour les migrants et réfugiés. Les besoins en termes de soutien psychosocial sont donc considérables.

SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://www.amelfrance.org/Nous-soutenir/

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

 

Merci à toutes et à tous pour votre soutien



31.05.2016

Des nouvelles de la situation en Grèce :

Afin de renforcer la présence d’Amel France en Grèce et de poursuivre les efforts auprès des migrants et réfugiés, l’association a envoyé sur le continent une chargée de plaidoyer spécialiste des questions juridiques et migratoires. Dans la capitale, elle a pu rencontrer les différentes organisations humanitaires sur place. Sa mission lui a permis également d’amorcer une analyse de contexte. Il y aurait aujourd’hui 54 000 migrants et refugiés en Grèce. Depuis l’accord UE-Turquie, on observe une baisse des arrivées. Ainsi, en mai 2016 on en dénombrait 1159 contre 156 000 entre janvier et mai 2016. Cependant des milliers de migrants et réfugiés attendent toujours en Turquie ou choisissent d’autres routes pour rejoindre l’Europe. A Athènes, il existe plusieurs lieux de vie officiels ou non pour les migrants et réfugiés. Certains se retrouvent sur le port du Pirée ou encore dans des squats et d’autres dans des camps officiels, des centres de réception ou encore des hébergements proposés par des associations ou les services publics.

 

SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://www.amelfrance.org/Nous-soutenir/

 

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

 

Merci à toutes et à tous pour votre soutien

Et à très bientôt pour d’autres nouvelles de la mission en Grèce !!!



26.05.2016

Point sur la situation en Grèce (continent et îles du Dodécanèse):

La semaine précédente, notre chargée de plaidoyer Amel France s’est investie auprès des associations locales sur l’île de Kos, notamment auprès de Kos-Solidarity, et s’est intéressée aux conditions d’accueil et de vie des réfugiés. Elle a pu suivre le travail de cette association et en parallèle identifier les obstacles à l’efficacité de la réponse humanitaire et les nombreux besoins encore non couverts. Les organisations de la société civile locale insistent pour que la priorité soit mise sur l’accès à des conditions dignes de vie et d’accueil, sur le respect des Droits de l’Homme, et sur l’organisation de séances d’information et de sensibilisation dans la ville de Kos auprès des réfugiés et des locaux. Par ailleurs, certains acteurs associatifs font état de besoins importants en soutien psychologique. Une présence quotidienne est essentielle afin d’informer les réfugiés de l’évolution de la situation, de leurs droits de recours et des procédures à suivre. Par ailleurs, ce soutien permettrait d’accompagner les personnes les plus vulnérables, souffrant de traumatismes. Les associations locales ont un rôle à jouer dans la réponse humanitaire. Il faut pouvoir assurer aux bénéficiaires un environnement protecteur. Cependant, les besoins sont encore nombreux notamment en termes d’éducation et de santé. Mais le manque de moyens est flagrant ce qui rend le travail des associations locales difficiles et donc les conditions d’accueil des réfugiés déplorables.

SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://amelfrance.org/Nous-soutenir/

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

Merci à toutes et à tous pour votre soutien !

Et à très bientôt pour d’autres nouvelles de la mission en Grèce !!!


09.05.2016

Retour sur la première semaine de mission d’Amel France en Grèce :

Après un passage par Athènes où les deux membres d’Amel France ont pu s’entretenir avec Monsieur Gilles-Henri Tardy, ancien Consul de France et directeur de l’association Humani, la mission suit son cours sur les îles du Dodécanèse de Kos, Leros et Kalymnos. Lors de cette première semaine, notre chargée de plaidoyer et notre photographe ont pu faire un premier état des lieux concernant l’évolution des conditions d’accueil et de vie des réfugiés et des migrants.

Ces recherches les ont également amenées à prendre contact et à rencontrer les différents acteurs associatifs sur place (UNHCR, ECHO, Save the Children) et à participer ponctuellement aux activités de la société civile locale en apportant leur soutien à l’association Kos Solidarity sur l’île de Kos et à l’organisation Picpa sur l’île de Leros. Par ailleurs, elles ont pu se rendre sur le site du futur camp qui ouvrira à Kos. Le travail de recueil de témoignages auprès des réfugiés et des migrants a commencé et se poursuivra dans les semaines à venir.

Vous êtes très nombreux à vous informer sur le site d’Amel France et l’équipe d’Amel France s’en réjouit ! On décompte aujourd’hui et ce depuis l’ouverture du site à l’été 2015, plus de 37 000 visites ! Nous vous sollicitons aujourd’hui un peu plus en faisant appel à votre générosité.

POUR SOUTENIR L’ASSOCIATION ET LA MISSION EN GRECE,  RENDEZ-VOUS SUR LA RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » EN CLIQUANT SUR LE LIEN SUIVANT :

http://www.amelfrance.org/Nous-soutenir/

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

       

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

Merci à tous!

03.05.2016

Des nouvelles du terrain:

Les deux membres d’Amel France ont débuté leur mission en Grèce et sont arrivés hier à Athènes. Au programme dans la capitale, rencontre avec les acteurs associatifs présents et visite terrain de La Pirée, principal port de la ville et lieu de passage des migrants. Puis très vite, notre chargée de plaidoyer et notre photographe se rendront sur les îles de Kos, Leros et Kalymnos afin d’y rencontrer les acteurs de la société civile locale et internationale et de procéder à la collecte de témoignages et d’informations (recherches-enquêtes) sur les conditions d’accueil et de vie des migrants présents dans les îles du Dodécanèse. Il est également prévu qu’elles se rendent en Turquie et plus précisément à Bodrum pour procéder au même état des lieux.

SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR L’ASSOCIATION DANS SES ACTIVITES, VOUS POUVEZ FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION EN VOUS RENDANT SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://www.amelfrance.org/Nous-soutenir/  


OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece

       

Merci à toutes et à tous pour votre soutien !

Et à très vite pour d’autres nouvelles de la mission en Grèce !!! 


26.04.2016

Prochain départ pour l’île de Kos en Grèce pour deux membres de l’équipe Amel France. Cette mission de deux mois (mai, juin 2016) organisée dans le cadre du projet d’appui à la société civile locale en faveur des réfugiés transitant sur l’île a pour objectif de mettre en œuvre des actions de plaidoyer. Il s’agira donc pour notre chargée de plaidoyer et notre photographe de recueillir des témoignages auprès de réfugiés et des acteurs de la société civile locale sur les conditions d’accueil et de vie des migrants. Après analyse et traitement du matériel récolté sur le terrain, l’équipe d’Amel France prévoit d’organiser à l’automne 2016, une série de conférence-expositions à Grenoble, Lyon, Athènes et en Espagne. Il est donc question, grâce à la création d’outils (photos, récits…) de sensibiliser l’opinion publique, les acteurs associatifs et les décideurs politiques à la nécessité d’améliorer le dispositif d’accueil des réfugiés, l’accès à des services de base et la reconnaissance de leurs droits.

Ces conférences modérées par des professionnels de la coopération internationale proposeront des interventions d’experts sur la question de la migration et ont également pour objectif de mobiliser les politiques et l’opinion publique afin de faciliter l’action de la société civile ; améliorer la cohabitation entre les populations locales et les réfugiés pour une meilleure compréhension mutuelle de la situation et des besoins des réfugiés ; fédérer les populations autour de valeurs humaines citoyennes et solidaires.

RENDEZ-VOUS TRÈS PROCHAINEMENT SUR NOTRE SITE INTERNET ET NOTRE PAGE FACEBOOK POUR SUIVRE LES AVANCÉES DE CETTE MISSION ET POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES DATES ET LIEUX DES CONFERENCES.

POUR MENER A BIEN CETTE MISSION, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS, DE VOTRE GENEROSITE. POUR FAIRE UN DON A L’ASSOCIATION, RENDEZ-VOUS SUR NOTRE RUBRIQUE « NOUS SOUTENIR » :

http://www.amelfrance.org/Nous-soutenir/

OU DIRECTEMENT SUR LA PLATEFORME DE DONS EN LIGNE HELLOASSO :

      

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece



Amel France à l'antenne de RCF Isère pour présenter son projet d'appui à la mobilisation locale en faveur des réfugiés transitant par l'île de Kos en Grèce.

https://rcf.fr/actualite/journal-9-mars-2016

Passage à 5'19 minutes.


Projet: Appui à la mobilisation locale en faveur des réfugiés transitant par l’Ile de Kos – Grèce

Après une mission exploratoire menée par deux membres de l’association Amel France du 8 octobre au 8 novembre 2015 sur l’Ile de Kos en Grèce, un projet de soutien à la société civile locale venant en aide aux réfugiés se dessine. Dans une perspective de pérennité et d’autonomie et après identification des besoins non couverts et des solutions possibles, Amel France souhaite mettre en place un projet basé sur le renforcement de capacités et privilégiant la démarche partenariale. 

Le projet prévoit deux volets d’intervention auprès de notre association partenaire Kos Solidarity:

- Renforcement des capacités de fonctionnement de l’association Kos Solidarity afin d’optimiser les actions mises en place

- Apport de compétences médico-sociales pour l’amélioration du dispositif d’accueil des réfugiés


POUR MENER BIEN CE PROJET NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! NOUS LANÇONS DONC UN APPEL A VOTRE GENEROSITE AFIN DE SALUER ET SOUTENIR LES EFFORTS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE GRECQUE. 

Rendez-vous sur notre rubrique "Nous soutenir" pour adhérer et faire un don à l’association. 


Vous pouvez également soutenir financièrement ce projet à travers la plateforme de don HelloAsso en cliquant sur le lien suivant : 

https://www.helloasso.com/associations/amel-france/collectes/soutien-aux-refugies-presents-sur-l-ile-de-kos-grece


Pour consulter le rapport de la mission exploratoire, veuillez cliquer sur le lien suivant :

Mission exploratoire Amel France Ile de Kos
Rapport final_Mission explo_Grèce_12122015_ORI_V2.pdf (2.46MB)
Mission exploratoire Amel France Ile de Kos
Rapport final_Mission explo_Grèce_12122015_ORI_V2.pdf (2.46MB)





Pour plus d’information sur le projet, veuillez télécharger le document suivant: 


Intervention du Dr Kamel Mohanna, Fondateur et Président d'Amel Association International, lors du Sommet Euromed, décembre 2015

Crise Syrienne: au-delà du professionnalisme et du "charity business", une action citoyenne et engagée est possible!

Pour lire l'article, veuillez télécharger le document suivant:






Etats Généraux de l'Action Humanitaire Internationale-édition 2015

Les Etats Généraux de l'Action Humanitaire Internationale se sont déroulés les 2, 3 et 4 novembre 2015 à Grenoble. Ce colloque de trois jours, organisé par l'association grenobloise Humacoop en partenariat avec la ville de Grenoble, réunissait acteurs de la solidarité internationale d'horizons variées (Haiti, Liban, Egypte, Syrie...) autour des problématiques actuelles du monde de l'humanitaire et du développement. Organisé sous forme de tables rondes et d'ateliers thématiques et plaçant la question du partenariat au centre des débats, cet évènement a rassembler plus de 200 personnes avec pour objectifs l'élaboration de recommandations pratiques en vue du Sommet Humanitaire Mondial d'Istanbul en 2016.
Amel Association International, représentée par son président le Dr Kamel Mohanna et sa coordinatrice programmes et partenariats Mme Virginie Lefèvre, a apporté son soutien au projet. De part leur expérience, ils sont intervenus sur plusieurs tables rondes et conférences notamment sur "Syrie, dynamiques du conflit et réponse humanitaire", "Crises actuelles, fragilités potentielles et responsabilité" et Droit Internationale Humanitaire et ingérence, la mise à l'épreuve".
Cet évènement a également été l'occasion de serrer les liens entre Amel Association International et Amel France, également présente lors du colloque.
Pour plus d'informations sur le colloque, veuillez consulter le site d'Humacoop:
Un article est également disponible sur le site du quotidien le Dauphiné Libéré:
et une synthèse est disponible sur le site de Grotius:
L'évènement a par ailleurs été couvert par France 3 Alpes:

 


Article du Docteur Kamel Mohanna, Président d'Amel Association Internationale-Octobre 2015, source: L'HEBDO

Liban. Un million et demi de Syriens et la vie continue.

Pour lire l'article, veuillez télécharger le document suivant:



Article du Docteur Kamel Mohanna, Président d'Amel Association Internationale-septembre 2015

History of Humanitarian New challenges: Decolonization and Cold War

Connecting with the past – the fundamental Principles of the International

Red Crescent Movement in Critical Historical Perspective
Geneva, September 2015
DEMANDING A SOLIDARITY-BASED COMMITMENT FOR THE HUMANITARIAN SECTOR:
BEYOND PROFESSIONALISM AND TECHNICAL CHARITY BUSINESS 

Pour lire l'article, veuillez télécharger le document suivant:



Participation d'Amel France à la conférence "Yémen: Dynamiques du conflit, conséquences humanitaires, solutions"organisé le 19 septembre 2015 par le Collectif S.O.S Yémen 38 à Grenoble

Merci au collectif S.O.S Yémen 38, au Centre d'Informations Inter-Peuples (CIIP), à l'A.D.A.F.L, à Humacoop et à la Galerie-Café La Vina pour cette conférence très enrichissante sur le conflit au Yémen et ses conséquences humanitaires.  Le public était nombreux à participer à l’événement et à s'engager auprès du peuple yéménite. Une très belle réussite!


De gauche à droite: Hezam Haidar, Hassan Kahil, Joseph Dato


Pour plus d'information sur le collectif, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous:

https://www.facebook.com/sosyemen38



Article de M. Pierre Micheletti, ancien président de Médecins du Monde et coresponsable du master Politiques et Pratiques des Organisations Internationale à l'IEP de Grenoble, Vice-président d'Action contre la faim

Réfugiés : gare à la pitié dangereuse 

Pierre Micheletti, 

La compassion a du bon, y compris pour la construction des rapports de force qui conduisent à la prise de position politique. Ainsi, en quelques jours, assiste t-on en Europe en général, et en France en particulier à une évolution des postures gouvernementales sur l’accueil des réfugiés qui fuient les zones de conflits, et dont un certain nombre meurent durant d’épouvantables voyages semés d’embûches et de prédations. Après avoir, durant des années, harcelé les réfugiés afghans et somaliens dans la jungle de Calais, après avoir délégué aux gouvernements - plus ou moins fréquentables - d’Afrique du nord le soin d’endiguer les fuyards d’Érythrée, du Yémen, d’Irak et autres terres de violence et de désespérance, on assiste à une inflexion du discours et de la pratique des gouvernants vis-à-vis des réfugiés.

Qui s’en plaindrait ? Pas en tout cas les ONG internationales qui se sont exprimées sur le sujet, suite au drame – et à sa surmédiatisation -, du décès d’un jeune enfant syrien, dont la photo, sur une plage de Turquie, a fait le tour du monde. Pourtant, disent certains, cette accélération du nombre de réfugiés vient renforcer des flux, chroniques ceux-là, de migrants économiques. La seule lecture compassionnelle risque précisément de favoriser l’association, dans un amalgame déplacé, de toutes les populations ainsi confondues, et de nourrir les discours xénophobes. Ceux-là même qui font usage de l’effet de nombre pour rejeter en bloc la distinction - et donc la solidarité internationale.

L’humanitaire ne suffira pas

Mais là n’est pas le seul danger de la prééminence du « protocole compassionnel » dans l’activation de la réponse internationale qui ne peut seulement être humanitaire. Car la logique compassionnelle a ses limites : Elle ne doit pas occulter le droit et l’application des textes, en particulier ceux du 28 juillet 1951, qui protègent les personnes qui fuient leurs pays parce qu’elles craignent pour leurs vies. N’est-ce pas le cas d’une large majorité de celles qui arrivent massivement aux portes de l’Europe depuis quelques mois ?

Elle déplace sur le registre émotionnel le champ de la décision politique, lui conférant un caractère optionnel, volontariste, à géométrie variable, laissé à la libre volonté des gouvernements qui, cette fois encore, montrent - dans la cacophonie - leur incapacité à penser de concert une politique internationale de l’UE.

La compassion obéit à une logique de gradients, decrescendo du proche vers le lointain. C’est parce qu’ils viennent mourir à nos portes que, soudain, le sort des enfants syriens s’invite dans nos foyers, nous interpelle, nous dérange. En faisant basculer l’opinion publique, il fait basculer la décision gouvernementale vers plus de solidarité et d’ouverture. C’est un mécanisme que les humanitaires connaissent bien. La générosité du public se construit et se potentialise sur la proximité. Celle des touristes occidentaux qui avaient vécu les effets du tsunami en Indonésie, celle des antillais français et de la diaspora émus par le drame du séisme en Haïti, celle des alpinistes qui fréquentent régulièrement le Népal ravagé lui aussi par un récent tremblement de terre. La proximité géographique est parfois renforcée par l’histoire que nous entretenons avec tel ou tel pays. D’autres fois, elle s’exprime sur le délicat versant d’une solidarité confessionnelle : on se préoccupe alors explicitement du sort « des chrétiens d’Orient », ou des « musulmans birmans », inscrivant – même si la rhétorique n’est pas sans risque -, nos pas dans ceux de Samuel Huntington. Mais combien de petits Aylan meurent encore chaque jour en Syrie, en Iraq, en Afghanistan où le pays traverse de nouvelles violences que méconnaissent les prime time des journaux télévisés : le pays n’intéresse plus depuis le retrait des troupes de la coalition internationale, rompant là encore le lien qui alimente la proximité, donc la compassion.

La compassion est éphémère : l’image de Aylan « floute » celles des Yésidis en exode, qui brouille celles des déplacés du Soudan du Sud, qui efface celle de Haïti qui n’en finit pas de se reconstruire, comme s’est estompé le souvenir de notre empathie pour la population du Darfour ou de RDC. Pourtant tous ces drames perdurent.

La compassion est un processus addictif. Pour continuer à être efficace, à faire bouger les lignes, les doses doivent être efficaces, donc fortes. Quitte à véhiculer un double standard : montrer les corps des Haïtiens surpris par le séisme, ou ceux des Syriens échoués sur les plages, ou ceux des Afghans étouffés dans un camion, mais pas ceux de nos concitoyens décédés dans des inondations centenaires ou dans une catastrophe ferroviaire. Ainsi la compassion distord la mémoire. Elle polarise l’attention sur un symptôme, détournant transitoirement de l’analyse sur les mécanismes étiologiques qui perdurent : ceux qui jettent sur les routes comme sur les mers des milliers de personnes en danger chez elles, mais rattrapées par la mort sur le chemin de l’exode. La compassion est salutaire, mais seulement quand elle est couplée avec la réinterpellation constante des responsabilités comme des stratégies politiques et juridiques. La résolution des crises va de pair. La compassion implique un devoir de constance et de mémoire, sauf à n’être qu’un feu de paille.

            

Sources: Le Monde, 08/09/2015


Intervention du Docteur Kamel Mohanna, Président d'Amel Association Internationale (Liban)-septembre 2015

Help Lebanon help Syria: Awaiting a Political Solution to the Catastrophic and Explosive Situation






Pour lire l'article, veuillez télécharger le document suivant:



Article du Docteur Kamel Mohanna, Président d'Amel Association Internationale (Liban)-24/07/2015

International and national NGOs: equal partners?

Dans le domaine de l'humanitaire, les acteurs internationaux n'ont pas tous les mêmes approches. C'est pourquoi il convient de mettre sur un pied d'égalité les acteurs nationaux dans la réponse humanitaire afin de répondre de manière la plus efficace aux besoins des populations vulnérables...


Pour lire l'article, veuillez télécharger le document suivant:

National and international NGOs: equal partners?
Auteur: Docteur Kamel Mohanna, Président d'Amel Association Internationale (Liban) - Version anglaise
International and national NGOs-equal partners.pdf (706.19KB)
National and international NGOs: equal partners?
Auteur: Docteur Kamel Mohanna, Président d'Amel Association Internationale (Liban) - Version anglaise
International and national NGOs-equal partners.pdf (706.19KB)

Situation d'urgence au Yémen-15/06/2015

APPEL A UNE AIDE D’URGENCE POUR LE YEMEN

Le Yémen, vit une crise humanitaire sans précédent. Depuis le début des bombardements opérés par la coalition de quelques pays arabes menée par  le puissant Royaume de l’Arabie Saoudite, dont le Yémen est le principal pays frontalier, la population civile vit sous un embargo  empêchant l’accès à la nourriture et aux soins. Des milliers de personnes ont été tuées  ou blessées, pour l’essentiel des civils : des femmes et des enfants. Des milliers de personnes ont été déplacées.

Ne restons pas indifférents à la famine que subit la population

Ne restons pas indifférents aux soins que nous pouvons prodiguer aux femmes et aux enfants, qui sont les premières victimes.

Nous demandons l’arrêt immédiat des bombardements de la population civile.

         

Soutenons la population civile du Yémen.

Pour plus d'informations sur le sujet, veuillez vous rendre sur la page Facebook de Salam For Yemen Community:

http://www.facebook.com/SalamForYemen?fref=ts

Pour agir avec nous et vous informer, veuillez utiliser notre formulaire de contact en précisant l'objet de votre message.